Etude du fonds COREM, 27 juin 2007

Le fonds documentaire du COREM (Centre d’Observation et de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques), dont l’auteur est Guy Brousseau, a été constitué sur plus de trente ans. Sa sauvegarde comme instrument de recherche suppose de le mettre en valeur dans un nouveau cadre technique et scientifique, celui du projet ViSA (VIdéos de Situations d’Apprentissage). Nous proposons d’étudier les problèmes que cette opération doit résoudre et son intérêt pour la recherche.

Descriptif :

Le fonds documentaire de l’Ecole Michelet, école pour l’observation du COREM (Centre d’Observation et de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques) à Talence, dans la banlieue de Bordeaux, comprend à la fois des bandes vidéo (environ 400 heures au format VHS, autant à des formats plus anciens) et des documents papier (archives de l’école, archives du travail des équipes de professeurs de chaque niveau, évaluation trimestrielle et annuelle des apprentissages de chaque élève dans chaque classe, en mathématiques et en français, archives du travail des élèves lors des séances observées, cahiers de mathématiques de tous les élèves sur l’année, archives des séances collectives de préparation et de bilan des séances observées,  etc.) L’ensemble correspond à plus de trente ans d’activité du COREM et de son école pour l’observation (les rapports de recherche et les thèses sont archivés par ailleurs).  Ce fonds, dont l’auteur est Guy Brousseau mais qui a impliqué de nombreuses personnes, est actuellement conservé dans les locaux de l’école, sous la responsabilité du DAEST (université Bordeaux II), dernier laboratoire support du COREM. Dans ce cadre, Guy Brousseau a numérisé sur CD ROM l’ensemble des bandes VHS et dans le cadre du projet ViSA (associant dans un premier temps l’INRP, les UMR ICAR et ADEF), Alain Mercier a entrepris l’indexation des bandes vidéo numérisées relatives à la multiplication des entiers des fractions et des décimaux, en vue de leur présentation sur un site internet accessible aux chercheurs.
La sauvegarde de ce fonds comme instrument de recherche au service d’une communauté élargie de didacticiens suppose les moyens de sa mise en valeur dans un nouveau cadre technique et scientifique. Elle est actuellement pensée, en coopération avec le CINES,  par l’INRP et l’ENS-Lettres et Sciences Humaines, comme élément du projet de constitution de conservation et de mise à disposition pour la recherche d’un corpus d’enregistrements vidéo d’élèves, de professeurs et de classes, constitués lors d’observations didactiques : ViSA (VIdéos de Situations d’Apprentissage). Elle comprend à la fois la numérisation et l’indexation des vidéos et la numérisation des documents papier associés aux enregistrements, en vue de leur mise à disposition pour le recherche. Etudier à la fois les problèmes que cette opération doit résoudre et son intérêt pour la recherche, dans le cas particulier du fonds COREM, est l’objet du séminaire organisé par l’INRP et le projet VISA, le 27  juin 2007 à Lyon

Ressources :

* Retrouver l’intégralité de l’ouvrage « VISA. Instrumentation de la recherche en éducation » dans la rubrique « publication« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.